L'histoire

L'histoire du blé khorasan de la marque KAMUT® a débuté en 1949 lorsque Earl Dedman, un aviateur américain basé au Portugal, avait reçu du grain à l'aspect inhabituel d'un homme affirmant l'avoir collecté d'une tombe en Egypte. Cet homme l'avait très probablement acheté d'un vendeur de rue au Caire, en Egypte, qui lui avait raconté qu'il provenait d'une ancienne tombe égyptienne. Earl a envoyé 36 grains de ce blé à son père, Rube Dedman, agriculteur près de Fort Benton, dans le Montana, aux États-Unis. En l'espace de six années, le père a cultivé cette petite quantité de grains, pour atteindre 40 MT.
 
Ce grain, appelé "Blé du roi Toutankhamon" est devenu une nouvelle spécialité locale. En juin 1964, le quotidien local de Great Falls, dans le Montana, a rédigé un article accompagné d'une photographie de l’agriculteur Clinton Stranahan occupé à semer le blé géant. Il a donné des échantillons de grain à la foire rurale dans laquelle Bob Quinn, qui avait à l'époque 16 ans, en a vu pour la première fois. Quelques années plus tard, le grain n'avait plus de succès et il a disparu de la vente.
 
En 1977, juste après avoir achevé son Doctorat en Biochimie moléculaire végétale à l'Université de Californie à Davis, Bob mangeait une barre de céréales Corn Nuts® quand il a remarqué, au dos de l'emballage, une mention en gras signalant que celle-ci était fabriquée à base de maïs géant. Se souvenant du blé géant "Roi Toutankhamon", Bob a décidé de contacter l'entreprise Corn Nuts® afin de voir si cela les intéresserait de fabriquer une barre de céréales géante à base de blé. La société a fait part de son intérêt et le père de Bob, Mack, leur a fourni un bocal rempli de grains de blé. Les essais initiaux s'avérèrent fructueux. Cependant, face à l'approvisionnement limité, la société Corn Nuts® a décidé de ne pas donner suite à ce projet.
 
En 1978, Bob est retourné à la ferme familiale près de Big Sandy dans le Montana. Malgré la perte d'intérêt de la société Corn Nuts®, il a continué à cultiver le blé afin d'en accroître les réserves, en commençant par une poignée de grains soigneusement sélectionnés par Mack. Au cours de cette même période, Bob a commencé également à s'intéresser dans l'agriculture biologique et en 1986 il a cultivé sa première culture certifiée biologique. A partir de 1989, l'intégralité des cultures de la ferme familiale des Quinn étaient devenues biologiques.
 
En 1986, Bob et son père ont décidé d'exposer le grain à une exposition alimentaire à Anaheim, en Californie. Leur société, Montana Flour & Grains, a exposé pour la première année, afin de promouvoir leur blé et farine. Etant donné l'intérêt suscité, ils ont planté l'intégralité de leur stock de 30 kg de le blé ancien sur moins d’un hectare, puis ils ont continué à accroître la surface au cours des années qui ont suivi.
 
En 1988, le grain a fait son apparition sur le marché des aliments diététiques, dans des pâtes fabriquées par la société Royal-Angelus Macaroni et en 1989, dans un pain fabriqué par Oasis Breads.

Le peuple a apprécié le goût et la digestion plus facile en comparaison avec le blé moderne. Etant donné l'intérêt croissant suscité et les résultats positifs d'une étude réalisé auprès de personnes présentant une sensibilité au blé, Bob a pris conscience des qualités uniques et saines de ce grain et a cherché à les protéger en préservant la variété sous un nom commercial. En 1990, avec l'aide de Mack, la marque déposée "KAMUT" a été enregistrée pour être utilisée comme garantie selon laquelle le grain d'origine demeurerait non-modifié et serait toujours cultivé de manière biologique.
 
En 1991, la société Arrowhead Mills a produit la première céréale froide aux Etats-Unis et le grain a été présenté également en Europe.
 
Aujourd'hui, le blé khorasan de la marque KAMUT® est présent dans le monde entier, dans des produits dont le pain, les pâtes, les pizzas, les céréales, les barres de céréales, les pâtisseries, la bière, les aliments verts et les boissons céréalières.





 
story.jpg