Recherche

Nous axons notre recherche sur l'un des enseignements antiques d'Hippocrate selon lesquels "la médecine doit être notre nourriture et la nourriture doit être notre médicament", ainsi que sur deux observations modernes.
 
Un nombre croissant de personnes ne peuvent plus savourer le blé moderne comme denrée de consommation courante de leur régime alimentaire en raison d'une sensibilité à cet aliment ou d'une maladie.
 
Depuis la commercialisation du blé khorasan KAMUT®, de nombreux consommateurs nous ont dit que les problèmes occasionnés par la consommation des blés modernes ne survenaient pas en consommant des produits à base de ce grain ancien.
 
Nous ne croyons pas que nous devons nous contenter de soulager les signes d'une mauvaise santé et d'un inconfort créés ou aggravés par la consommation de blé moderne. Nous estimons plutôt que nous devons rechercher directement dans notre alimentation non seulement la cause potentielle mais également le remède potentiel à certains des problèmes et maladies qui affligent la société moderne.
 
Suite aux premiers résultats des recherches, nous avons créé un programme de recherche afin de comprendre pourquoi la majorité des personnes qui ont des difficultés à consommer du blé moderne n'ont aucun problème avec le blé khorasan KAMUT® et afin de confirmer les bénéfices de ce grain ancien en termes de santé. 

 
En 1991, une étude a été réalisée par la International Food Allergy Association dans l'état de l'Illinois, aux Etats-Unis, sur une période de six mois, impliquant 100 personnes souffrant d'intolérance importante au blé. En étudiant les analyses sanguines, on relève que chez 70% d'entre elles, on a relevé une intolérance moindre au blé khorasan KAMUT®, en comparaison avec le blé moderne. Un sous-groupe de 10 personnes sur les 100, qui rencontraient d'importantes difficultés à manger du blé moderne, a suivi un régime alimentaire basé sur des produits fabriqués avec du blé khorasan KAMUT®. Ces résultats ont abouti à la conclusion suivante, réalisée par l'auteur de cette étude: "KAMUT (les produits à base de blé khorasan) représentent un excellent substitut du blé tendre (moderne), selon un mode de rotation."
En 2009, les profils des polyphénols présents dans le blé khorasan KAMUT® et dans d'autres variétés de blé ancien et moderne ont été étudiés (lire extrait). Les polyphénols sont des métabolites secondaires des plantes, caractérisés par leurs propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires qui jouent un rôle majeur dans la prévention des maladies chroniques. Le contenu des polyphénols n'était pas différent, quantitativement, dans les variétés ancienne et moderne, mais les résultats ont montré que le blé khorasan KAMUT® contenait l'un des profils les plus divers de ces composés bioactifs. Cette source précieuse de biodiversité fournit une valeur nutraceutique unique.
Une étude en trois parties visant à examiner les propriétés antioxydantes du blé khorasan KAMUT® a initialement mis l'accent sur l'analyse des marqueurs (résultats publiés en 2011, lire extrait). Les résultats ont indiqué que la consommation de blé khorasan KAMUT® complet permettait d'accroître la protection antioxydante, en comparaison avec la consommation de pain fabriqué à base de blé dur moderne. Cet effet a été mis en corrélation avec le contenu supérieur en sélénium et polyphénols du pain de blé khorasan KAMUT®, par rapport au pain de blé dur moderne.

La seconde partie de cette étude a examiné les marqueurs de stress antioxydatifs et les enzymes antioxydantes présents dans le foie (résultats publiés en 2012, lire extrait). Les résultats ont indiqué que la consommation de pain khorasan KAMUT® complet entraînait une augmentation de l'activité des enzymes antioxydants présents dans le foie, en comparaison avec la consommation de pain de blé moderne. Ce résultat a confirmé les résultats obtenus au cours de la première étude.

La troisième et dernière partie de cette étude a permis d'analyser les effets de la consommation de pâtes fabriquées à base de blé khorasan KAMUT®, en comparaison avec celles de blé dur moderne (résultats publiés en 2014, lire article complet). Outre le fait d'avoir confirmé la protection antioxydante déjà observée, la consommation de pâtes à base de blé khorasan KAMUT® a permis de relever un important effet anti-inflammatoire. Parallèlement, après la consommation de pâtes de blé dur moderne, on a observé une plus faible protection antioxydante ainsi qu'un effet anti-inflammatoire relativement important. Ces conclusions ont fourni de nouvelles indications permettant d'expliquer pourquoi de nombreuses personnes souffrant d'intolérance au blé, non-cœliaque, signalent ne rencontrer aucun problème avec la consommation de blé khorasan KAMUT®.

Une étude suivante a examiné les différences entre le blé khorasan KAMUT®, le blé "non-KAMUT®" cultivé en Italie et le blé moderne, dans le but d'évaluer si les propriétés bénéfiques pour la santé peuvent être uniquement attribuées à la variété de blé ou également à l'endroit où celle-ci est cultivée (résultats publiés en 2015, lire article complet). Le contenu le plus riche en polyphénols et caroténoïdes, ainsi que les effets antioxydants et anti-inflammatoires les plus élevés ont été illustrés avec la farine de blé khorasan, notamment cultivée en Amérique du Nord dans le cadre du programme de la marque KAMUT®. Bien que l'utilisation de blé ancien, en comparaison avec celle de blé moderne, semblait être le principal facteur de présence des propriétés bénéfiques pour la santé observées, le lieu de culture du blé khorasan a également joué un rôle majeur dans ce processus. 

Une étude additionnelle a comparé du pain fabriqué à partir de deux grains anciens, deux grains patrimoniaux et quatre grains modernes cultivés dans des conditions agronomiques identiques (résultats publiés en 2018, lire extrait). Chaque type de pain a été digéré in vitro et ajouté à des cellules hépatiques. Les effets antioxydants et anti-inflammatoires ont ensuite été évalués. Bien qu'il n'ait pas été possible de distinguer le pain digéré des différents grains sur la base de sa composition chimique, de nettes différences ont été observées, en termes d'effets sur les cellules, confirmant les effets potentiellement antioxydants et anti-inflammatoires des grains anciens.
Une étude a été réalisée afin d'évaluer le potentiel prébiotique de la fibre soluble extraite du blé khorasan KAMUT®, d'autres variétés anciennes de blé et de variétés de blé moderne (résultats publiés en 2012, lire extrait). Les prébiotiques sont des éléments chimiques pouvant induire la croissance des microorganismes intestinaux sains qui limitent à leur tour la croissance des microorganismes potentiellement nocifs. La fibre soluble extraite du blé khorasan KAMUT® a démontré un potentiel prébiotique sensiblement supérieur, en comparaison avec les autres variétés de blé. Ce résultat a indiqué que la consommation de produits à base de blé khorasan KAMUT® peut améliorer la santé intestinale. 

Un essai clinique réalisé chez l'homme a évalué l'impact du régime alimentaire sur la microflore intestinale et le profil métabolique chez des volontaires sains (résultats publiés en 2014, lire extrait). Les résultats ont démontré que la consommation de produits à base de blé khorasan KAMUT® complet entraînait la libération, dans l'intestin, d'un nombre plus élevé d'acides gras à chaîne courte (AGCC) et de composés phénoliques, ainsi qu'une augmentation du nombre de bactéries intestinales potentiellement bénéfiques, en comparaison avec celle de produits de blé moderne complet. Les AGCC jouent un rôle clé dans la nutrition, le fonctionnement du système immunitaire, le métabolisme et la protection de l'intestin contre les pathogènes.

Ces résultats appuient les conclusions précédentes portant sur les effets antioxydants et anti-inflammatoires du blé khorasan of KAMUT®, en comparaison avec le blé moderne.
Une étude a été réalisée qui visait à étudier les effets de la consommation de produits fabriqués à base de blé khorasan KAMUT® chez les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable (résultats publiés en 2014, lire article complet). Le syndrome du côlon irritable est un trouble intestinal chronique marqué par une gêne ou des douleurs abdominales récurrentes et une évacuation difficile des selles. 

Après avoir consommé des produits à base de blé khorasan KAMUT®, les patients ont relevé une amélioration significative des symptômes liés au syndrome du côlon irritable, tels une diminution de l'intensité et de la fréquence des douleurs abdominales, une diminution des ballonnements abdominaux, une évacuation des selles moins problématique et une réduction de la fatigue. Le profil inflammatoire a également été amélioré, avec une réduction des cytokines, les molécules circulant dans le sang qui sont responsables des niveaux d'inflammation dans le corps. Aucune différence significative n'a été observée après la consommation de produits à base de blé moderne. Ce résultat a indiqué que le blé khorasan KAMUT® peut constituer une option saine pour les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable qui ont entièrement éliminé le blé de leur régime alimentaire.
La première étude relative à la santé cardiovasculaire a analysé l'impact de la consommation de blé khorasan KAMUT® chez des adultes sains ne présentant aucune manifestation préalable de maladie cardiovasculaire, mais des facteurs de risque de la maladie (résultats publiés en 2013, lire article complet). Les résultats ont indiqué que la consommation de produits fabriqués à base de blé khorasan KAMUT® peut permettre de réduire considérablement les facteurs de risques métaboliques dans le sang, tels le taux de cholestérol total, le "mauvais" cholestérol LDL, le taux de glucose, tout en augmentant les niveaux de minéraux, notamment de potassium et de magnésium. En outre, une diminution des taux de cytokines, les marqueurs d'inflammation dans le sang, a été relevée. Ces résultats n'ont pas été observés chez les mêmes participants après la consommation de produits à base de blé moderne. 

Les résultats positifs de l'étude précédente ont été confirmés dans une étude ultérieure impliquant des patients présentant une manifestation clinique de maladie cardiovasculaire (résultats publiés en 2015, lire article complet). Les résultats de cette étude indiquent que, dans le cas des patients présentant une manifestation clinique de maladie cardiovasculaire, la consommation de produits à base de blé khorasan KAMUT® peut permettre de réduire sensiblement les principaux facteurs de risque cardiovasculaires, en comparaison avec celle de produits de blé moderne. Bien que les participants à cette étude aient également dû suivre un traitement médicamenteux strict, les principaux facteurs de risque, dont le cholestérol total, le "mauvais" cholestérol LDL, le glucose et l'insuline ont diminué. Une diminution significative du taux de cytokines - signe d'inflammation - a également été observée.
Une étude initiale axée sur l'intolérance au blé non-cœliaque a été réalisée via l'analyse des cellules mononuclées du sang périphérique de patients atteints d'intolérance au blé non-cœliaque et de sujets sains exposés à des extraits protéiniques de variétés de blé anciennes et modernes (résultats publiés en 2015, lire article complet). Dans les cellules sanguines des deux groupes de participants, les variétés de blé modernes ont induit une production supérieure de cytokines signalant une inflammation, habituellement présentes chez les patients atteints d'intolérance cœliaque et du syndrome du côlon irritable, en comparaison avec la variété de blé ancien. 

Les résultats ci-dessus ont été confirmés dans une autre étude impliquant des enfants atteints d'intolérance au blé non-cœliaque (résultats publiés en 2017, (lire extrait).

Ces études ont démontré qu'en comparaison avec les variétés de blé ancien, des effets inflammatoires observés étaient bien plus nombreux dans les protéines des variétés de blé moderne.
Une étude axée sur la consommation de produits fabriqués à base de blé khorasan KAMUT® et de blé moderne chez des participants atteints de diabète sucré de type 2 (résultats publiés en 2016, lire article complet). Le diabète sucré de type (T2DM) est une affection chronique qui se caractérise par un taux de glucose excessif résultant de la résistance à l'insuline et/ ou d'une diminution de la sécrétion d'insuline. En dépit des thérapies médicamenteuses traditionnelles en cours chez tous les participants, l'impact positif de la consommation de produits fabriqués à base de blé khorasan KAMUT® sur le taux d'insuline dans le sang, le taux de glucose et la résistance à l'insuline a été observé. En outre, on a constaté une diminution significative des facteurs de risque de complications vasculaires chez les patients atteints de diabète sucré de type 2, telles le cholestérol total, le cholestérol LDL, le nombre de cytokines signalant une inflammation, ainsi qu'une augmentation importante des effets antioxydants.

L'étude suivante, réalisée sur des patients sains, a confirmé les résultats de l'étude précédente tout en fournissant de nouvelles preuves de la grande capacité qu'a le blé khorasan, en comparaison avec le blé moderne, à réduire les facteurs de risque associés au développement du diabète sucré de type 2, tels l'insuline et la masse grasse (résultats publiés en 2017, lire article complet).
Une étude a été réalisée qui portait sur la consommation de produits de blé khorasan KAMUT® et de produits de blé moderne chez des patients souffrant de stéatose hépatique non-alcoolique (résultats publiés en 2018, lire article complet). La stéatose hépatique non-alcoolique (SHNA) correspond à une accumulation de graisses dans le foie des personnes qui ne consomment pas d'alcool en quantité excessive. La consommation de produits à base de blé khorasan KAMUT® a produit une amélioration significative de plusieurs marqueurs clé dans le sang, tels le cholestérol total et les enzymes de la fonction hépatique. En outre, une amélioration significative des marqueurs d'inflammation dans le sang a été observée, uniquement chez les patients atteints de stéatose hépatique non-alcoolique (SHNA) ayant consommé des produits fabriqués à base de blé khorasan KAMUT®. Enfin, bien que ces deux types de produits aient démontré des effets positifs sur le stade de stéatose hépatique, les valeurs de l'indice de perfusion Doppler, la masse grasse et la production d'espèces réactives de l'oxygène, ces améliorations étaient davantage manifestes après la consommation de produits à base de blé khorasan KAMUT®.

Il s'agit de la quatrième étude humaine sur les maladies non-infectieuses chroniques à confirmer l'impact positif de la consommation de produits fabriqués avec du blé khorasan KAMUT®.